Quels sont les types de hijab et la différence entre eux ?

La forme et le nom du hijab varient en fonction du pays. Son style est influencé par une variété de facteurs culturels et historiques. Hijab est un mot arabe qui signifie "quelque chose qui bloque ou protège la vue". Selon la charia, il s'agit d'un vêtement porté par les femmes musulmanes pour dissimuler leur "silhouette" aux hommes étrangers. Quels en sont les différents types ?

Le Jilbab

Le mot jilbab est mentionné dans le Coran. D’après sa signification littéraire, on peut la comparer à un manteau qui couvre à la fois la tête et le reste du corps. Ainsi, un jilbab est un grand vêtement porté par les femmes musulmanes par-dessus leurs vêtements, les couvrant de la tête aux pieds, à l'exception du visage et des mains. Vous pouvez d’ailleurs procéder à l’achat d’un jilbab en ligne sur un site spécialisé en la matière.

A découvrir également : Entretenir votre bague d'alliance : Un rituel de soins pour l'éternité

Le Niqab

Littéralement, un "niqab" est un tissu utilisé par les femmes pour se couvrir le visage. Le tissu est percé de deux trous pour que la femme puisse voir clairement, d'où son nom.

Le "niqab" est appelé hijab et couvre le visage de la femme à l'exception des yeux. Les femmes musulmanes utilisent le "niqab" pour couvrir leur visage lorsqu'elles font face à un homme étranger.

Lire également : Astuces pour intégrer des touches de rouge dans une garde-robe neutre

Les femmes qui portent un "niqab" pour couvrir leur visage portent généralement un "jilbab" pour couvrir leur corps. Dans certains pays, le voile est associé à des vêtements amples et au "khimar". Il s’agit d’un foulard utilisé par les femmes musulmanes pour couvrir leurs cheveux.

Le Khimar.

Selon la littérature arabe, un "khimar" est un tissu couvrant la tête. À l'époque du prophète Mahomet, le " chapeau " porté sur la tête par les femmes était appelé " khimar ". Le mot "khimar" apparaît également dans le Coran. 

Selon les spécialistes de l'islam, un "khimar" est une pièce de tissu que les femmes portent sur la tête pour couvrir leurs cheveux, sur les épaules et la poitrine, et qu'elles portent devant les hommes étrangers.

Les femmes musulmanes qui portent un "khimar" sur la tête portent également des jupes amples par-dessus leurs vêtements pour cacher leur silhouette.

La Burqa

La "burqa" est très similaire au "niqab". Il s'agit d'un tissu (voile) qui couvre le visage de la femme et qui comporte des trous dans les yeux pour qu'on puisse les voir clairement. Comme le "niqab", la "burqa" est au-dessus du "jilbab".

Le tchador 

Souvent utilisée comme un "voile", le tchador est en réalité un vêtement (de couleur bleue, noire ou, dans une moindre mesure, blanche) qui correspond précisément à la pratique chiite iranienne. Il s'agit non seulement d'un voile (qui, comme le hijab, ne couvre pas le visage), mais aussi d'une pièce de tissu sans manches portée par les femmes iraniennes avant l'introduction de l'islam.

À l'origine, il était porté pendant la prière, mais au 18e siècle, son port est devenu obligatoire dans les rues. Il a ensuite été interdit par le Shah d'Iran en 1936 et les femmes qui le portaient étaient surveillées par la police. Dans les années 1970, les femmes iraniennes ont commencé à adopter un voile léger qui laissait apparaître leurs cheveux. 

Toutefois, la burqa a retrouvé son honneur à partir de 1979, lorsque l'ayatollah Khomeini est arrivé au pouvoir. Cependant, en Iran d'aujourd'hui, le port de la burqa n'est pas obligatoire ; un foulard pour couvrir les cheveux et une robe pour couvrir le corps sont suffisants.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés